Emmanuelle Bertrand, violoncelle

E.Bertrand

>

« Le violoncelle français a sa muse, elle s’appelle Emmanuelle Bertrand » - Diapason, décembre 2015.

De son propre aveu, Emmanuelle Bertrand n’est pas de ces bêtes à concours qui se grisent de la course aux prix internationaux.

Et pourtant… Diplômée des Conservatoires Supérieurs de Lyon et Paris, lauréate du Concours International Rostropovitch, Premiers Prix du Concours de Musique de Chambre du Japon et de l’Académie Internationale Maurice Ravel, Révélation Classique de l’Adami, Grand prix de la Critique… C’est une Victoire de la Musique qui la révèle au grand public en 2002 et depuis, chacun de ses enregistrements est salué comme un événement par la presse nationale et internationale qui lui décerne les plus grandes distinctions : Diapason d’Or de l’année, Choc de Classica, Gramophnone Music Award, Cannes Classical Award, Preis der deutschen Schallplattenkritik…

Personnalité rayonnante et généreuse, Emmanuelle Bertrand se distingue par sa capacité à rendre accessible et faire partager au plus grand nombre des choix de répertoire audacieux et une curiosité insatiable. Elle suscite et créé des oeuvres dont elle est dédicataire (Bernard Cavanna, Thierry Escaich, Pascal Amoyel, Niclas Bacri, Edith Canat de Chizy…). Elle se consacre aussi à l’écriture et à la création de spectacles tels que Le Block 15 (mis en scène par Jean Piat) qui raconte l’histoire vraie de musiciens dont la vie fut sauvée par la musique durant la seconde guerre mondiale, ou plus récemment le Violoncelle de guerre en hommage à Maurice Maréchal et à son violoncelle de fortune fabriqué dans les tranchées de la première guerre mondiale. Ces deux programmes ont fait l’objet d’adaptions pour France Télévision.

Dès 1999, le compositeur Henri Dutilleux décelait chez elle un talent à part, n’hésitant pas à la considérer comme une « véritable révélation ». Depuis, on peut lire à son propos : « Emmanuelle Bertrand sait faire entendre (c’est si rare !) une voix qui n’appartient qu’à elle, comme chargée d’un supplément d’âme et d’amour… » La Terrasse « On ne sait quoi admirer le plus : la virtuosité continue ou la vibrante élévation du discours, la souveraine aisance de la ligne ou l’incroyable palette sonore » La Croix « Emmanuelle Bertrand est une musicienne éperdue, cultivant l’exigence et ruminant ses mystères. Elle sait oublier ce qu’il faut de technique pour laisser s’envoler l’esprit. » Télérama « Elle est capable de vous faire chanter une corde à linge comme un rossignol ! Une main légère, précise, volubile, et d’une fermeté imperturbable. » La Montagne

En tant que soliste, on a pu l’entendre avec l’Orchestre Symphonique de Lucerne, l’Orchestre Symphonique du Grand Montréal, l’Orchestre National d’Ukraine, l’Orchestre Symphonique d’Etat de Moscou, le BBC National Orchestra of Wales, l’Orchestre symphonique de Lucerne, l’Orchestre Symphonique de Busan (Corée), l’Orchestre Musica Vitae de Suède, l’Orchestre Symphonique de Québec, l’Orchestre Symphonique de la RTV de Slovénie, l’Orchestre Symphonique de Wuhan (Chine), les Orchestres Nationaux de Lille, d’Ile de France, de Lorraine, les Orchestres Philharmoniques de Strasbourg, de Monte Carlo…

Passionnée de musique de chambre, elle forme depuis 15 ans un duo avec le pianiste Pascal Amoyel avec lequel elle explore autant d’oeuvres inédites que de grand répertoire. Soucieuse de participer à une forme de transmission à travers son art, mais aussi de repenser sans cesse la mission du musicien dans la société, Emmanuelle Bertrand consacre une partie de son temps à l’enseignement de la musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Paris et du violoncelle au Conservatpire de Gennevilliers ainsi que lors de masterclasses internationales.

Elue Artiste de l’Année 2011 par le magazine Diapason et les auditeurs de France Musique, elle est directrice artistique du Festival de Violoncelle de Beauvais et marraine de l’Estival de la Bâtie dans le Loire. Elle est Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

 

ArabesqueSeparateurHVM 30px

Lorraine Campet, contrebassiste

C’est à l’âge de 5 ans que Lorraine découvre la contrebasse dont elle approfondit l’étude avec Jean-Edmond Bacquet jusqu’à son entrée au CNSM de Paris en 2012 dans la classe de Thierry Barbé.Elle y obtient son Master en mai 2016 puis poursuit une année de perfectionnement avec Petru Luga à l’université de Mannheim en Allemagne.

Parallèlement, elle poursuit des études de violon dans la classe de Suzanne Gessner (CRR de Paris) et est admise au CNSMDP dans la classe de Jean-Marc Phillips.Lorraine a bénéficié des conseils de Eugene Levinson, Thomas Martin, Bozo Paradzik, Roland Pidoux… Elle pratique régulièrement la musique de chambre dans divers festivals comme le Festival de Pâques à Deauville, les Rencontres Musicales d'Evian, Musique en Ré, Festival du Périgord Noir,Festival de Perros-Guirec, Les Folles Journées de Nantes... où elle s’est produite aux côtés d’artistes tels que le Trio Wanderer,Christophe Gaugué, Lise Berthaud, Sarah Nemtanu, François Salque, le Quatuor Modigliani, Christophe Morin, Thierry Koehl,Yan Levionnois, le Quatuor Messiaen, Marianne Piketty... Elle a remporté divers concours dont le 1er Prix du Concours International Leopold Bellan et le 1er Prix du concours international de contrebasse « Bass 2014 » à Amsterdam. En 2017 Lorraine Campet a obtenu au 31ème Concours international du Festival Musical d’Automne de Jeunes Interprètes, le 1er Prix du Festival et le Prix de la meilleure interprétation de l'oeuvre contemporaine imposée.

Elle a ensuite remporté le 2eme prix du Concours International Giovanni Bottesini.Depuis 2015, elle occupe le poste de co-soliste à l’Orchestre Philharmonique de Radio France.Lorraine joue sur une contrebasse de Richard Gonon et un archet de Emilio Slaviero.

Lorraine Campet www.lorrainecampet.com

ArabesqueSeparateurHVM 30px

 

Yibin LI, violon

Yibin-Li Violin-A-Site

Yibin Li est née en Chine, dans une petite ville près du désert de Gobi, et a commencé à étudier le violon à l'âge de cinq ans avec son père. Elle a été admise à 12 ans au prestigieux conservatoire de Shanghai, où, après l'obtention de ses diplômes, elle a commencé à enseigner.

Après six années passées en tant que professeur titulaire au Conservatoire de Shanghai, elle éprouve le besoin de reprendre ses études à New York. Elle est admise à la Julliard School et obtient son diplôme de Master ainsi qu'un second degré de Master à la Mannes School.

Ses professeurs ont été Lewis Kaplan, Seymour Lipkin, Peiwen Yuan and Xiaolong Liu. Yibin Li s'est produite en soliste avec de nombreux et importants orchestres, tels que le Pékin National Symphony Orchestra, Shanghai Symphony Orchestra, Taipei Symphony Orchestra, Gaoxiong Symphony Orchestra. Aux USA, elle a fait ses début à New York au Weill Recital Hall de Carnegie Hall en 2001, et s'est produite avec le San Diego Symphony, Hunter Symphony and Syracuse Symphony Orchestra. Elle a fondé et tient la la place de premier violon du Iris String Quartet, et joue régulièrement en musique de chambre ou en soliste à New York dans différentes salles telles que Alice Tully Hall, Merkin Hall, et Carnegie Hall.

Yibin Li a enseigné à la Bowdoin International Music Festival de 2012 à 2015, et a rejoint le Bach Virtuoso Festival en 2016. Elle est professeure invitée au Xi'an Conservatoire de Musique et à la Central University de Pékin. Elle enseigne aussi à la Mannes School et à la Julliard School de New York.

www.yibinli.com

ArabesqueSeparateurHVM 30px

Christophe GIOVANINETTI, violon

GiovaninettiChristophe-site

Après des études musicales en France, en Roumanie, et en Allemagne (notamment avec les membres du Quatuor Amadeus), il est fondateur et premier violon du Quatuor Ysaÿe (1984-1995) et du Quatuor Elysée (1995-2013).

Avec ces formations, il a réalisé de nombreux enregistrements pour les firmes Decca, Harmondia Mundi, Philips, Zig-Zag Territoires, et de nombreuses tournées dans le monde, avec des concerts sur des scènes prestigieuses telles que le Carnegie Hall de New York, le Musikverein de Vienne, le Mozarteum de Salzbourg, le Wigmore Hall et le Queen Elisabeth Hall de Londres, la salle du Concertgebouw d’Amsterdam, le Théâtre des Champs Elysées de Paris, etc…

Ses partenaires en musique de chambre ont été Augustin Dumay,Shlomo Mintz, Renaud Capuçon, Maria Joao Pires, Jean Philippe Collard, Frank Braley, Michel Portal… En 2013, il intègre l'Ensemble Calliopée. Entre 2014 et 2016 il enregistre trois Cds (Continuo Classics, Hortus) consacrés à des sonates et pièces de Fauré, Debussy, Pierné, Ysaye, Enesco, Ermend-Bonnal.Il joue régulièrement en sonate avec le pianiste Michaël Levinas avec qui il fonde en 2017, avec la violoncelliste Emmanuelle Bertrand, le"Stimmung Trio". Parallèlement à sa vie de concertiste, il a également un poste de professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris.

Yehudi Menuhin a dit de lui: je dois à cet ange musicien une des plus pures émotions musicales de ma vie .

ArabesqueSeparateurHVM 30px

Michel LETHIEC

MichelLethiec-A-Site

Clarinette et direction artistique Le clarinettiste français Michel Lethiec est actuellement considéré comme l’une des figures éminentes du milieu musical international.

Artiste très présent sur les scènes de concerts et de festivals, il est également passionné par l’enseignement et participe très activement à la recherche et à la diffusion du répertoire. Il se produit en soliste et en musique de chambre, partenaire des interprètes et orchestres les plus renommés. Interprète enthousiaste de la musique de notre temps, il a créé de nombreuses pièces et concertos, parmi lesquels des oeuvres de Penderecki, Corigliano, Denisow, Maratka, Ballif, Landowski, Decoust, Fourchotte, Scolari, Narita, Brotons, Giraud , Lee …

Son importante discographie, pour Lyrinx, Naxos, Arion, RCA, Bis,Talent, Actes Sud, comprend deux grands prix du disque.Il a enregistré, en première mondiale, les trois concertos de Penderecki (Arion), ainsi qu’ un cd consacré à la musique de chambre du même compositeur (Naxos) »Luminarium » de Maratka, également en première mondiale, est disponible chez Arion.« Porgy & Bess », suite pour clarinette et orchestre, transcrit pour lui par Frank Villard, vient de paraître chez Naxos. Les quintettes de Rimsky Korsakov et Rubinstein, avec Michael Rudy, sont disponibles en 2012(Talent), ainsi que « Les rêves et les prières d’Isaac l’aveugle » et différents pièces de Bloch (Saphir, avec le quatuor Artis et Itamar Golan).

Professeur réputé, il enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et au Conservatoire de Nice, donne régulièrement des masterclasses dans les grandes institutions étrangères et il est l’invité des jurys de concours internationaux (Genève, Leipzig, Prague, Munich,Osaka …).Directeur artistique du prestigieux Festival Pablo Casals de Prades, il y accueille chaque été les plus grands musiciens de chambre et leurs étudiants, autour de programmes originaux qu’ils présentent également au Théâtre des Champs Elysées à Paris et dans plusieurs autres capitales internationales.Michel Lethiec est chevalier dans l’Ordre National du Mérite et dans l’Ordre des Arts et Lettres.

ArabesqueSeparateurHVM 30px

Pierre-Henri XUEREB, alto

Pierre-HenriXUEREB-A-Site

Formé au CNSM de Paris, où il obtient un Premier prix à l’âge de 16 ans dans la classe de Serge COLLOT.A 19 ans il est le plus jeune membre de l’Ensemble Intercontemporain à Paris où il travaille avec Pierre BOULEZ,Luciano BERIO, Karlheinz STOCKHAUSEN, Daniel BARENBOIM,Claudio ABBADO.!Il a travaillé avec Walter TRAMPLER, Yehudi MENUHIN, Joseph GINGOLD et a été l’un des derniers élèves de William PRIMROSE.Il a réalisé plus de 70 cds pour les maisons de disque Deutsche Grammophon, Harmonia Mundi, Talent, Adda, Harpandco, Timpani ....

Grand prix du disque de l’Académie Charles Cros pour l’intégrale Arthur Honegger.Ses tournées de concerts l’ont amené dans les plus grandes salles du monde: Wigmore Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Lincoln Center, Salle Gaveau... Invité des grands festivals de musique de chambre (Prades, Kuhmo, Cheltenham...), il est le dédicataire de nombreuses oeuvres pour alto, dont le Concerto pour Alto de Vladimir COSMA qu’il a créé et enregistré sous la direction du compositeur avec l’Orchestre de Turin, plusieurs oeuvres de Philippe HERSANT, et des oeuvres pour alto seul ou viole d’amour d’Alessandro SOLBIATI, Giuliano D’ANGIOLINI, Klaus HUBER....

Professeur d’alto au CNSM de Paris ainsi qu’au Conservatoire Royal de Musique de Liège. Il donne de nombreuses masterclasses(Domaine Forget,Université Laval,Banff Centre,Musicalp, Saint-Dizier, Brescia, Lasalle, Montpellier, Marseille, Yale University, New England Conservatory, Indiana University, Kyoto Academy...)Il a joué en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Tel Aviv, l’Israel Sinfonietta, l’Ensemble Instrumental de France, l’Orchestre Provence-Alpes Côte-d’Azur, l’Ensemble Intercontemporain, Victoria Symphony,Malta Philharmonic, l’Ensemble Contrechamps (Genève),l’Orchestre Philharmonique de Caracas ...

Ses partenaires privilégiés en musique de chambre sont Dejan BOGDANOVICH, Emmanuelle BERTRAND, Bruno RIGUTTO, Hélène DAUTRY, Vincent BEER-DEMANDER, Patrick GALLOIS, Fabrice PIERRE, Gregory DALTIN, Yehuda HANANI, Stephane DEMAY, Jean-Claude VANDEN EYNDEN...Il a aussi dirigé l’Orchestre de chambre de Caracas et l’Orchestre Dusan Skovran de Belgrade