LogoPastel 468x400

AUTOUR DU FESTIVAL

 
A- A A+
Autour-du-festival

 

ArabesqueSeparateurHVM 30px

Expositions

16-27 janvier, Médiathèque, Saint-Leu-la-Forêt

La musique s’écoute aussi avec les yeux

yannisBaybaud1024

Photographies de Yanis Baybaud, Saint-Loupien

Photographe autodidacte saint-loupien, passionné et partageur.

Aime avant tout la photographie pour les rencontres qu’elle occasionne et pour la saisie de l’INSTANT. Ses sujets de prédilection : le portrait, les concert/spectacles, la nature.

Site internet : www.twelve-photography.fr

Gestes suspendus

AbdallahAkar

Abdallah Akar, peintre calligraphe val d’oisien, enseigne la calligraphie à l’Institut du Monde Arabe

Né en 1952 dans l’extrême sud de la Tunisie, Abdallah Akar arrive à Paris à la fin des années 60. Il rencontre le maître Ghani Alani, et se forme à ses côtés. Depuis maintenant plus de trente ans, Akar travaille l’art de la calligraphie et l’enseigne à l’Institut du Monde Arabe depuis 1993. Il expose en France et à l’étranger et publie de nombreux ouvrages dont Les poèmes suspendus (éd. Alternatives) et Les Sept Dormants, ouvrage collectif chez Actes Sud, dont il a calligraphié tous les textes en arabe.

Peintre-calligraphe, issu du désert, Abdallah Akar invite au voyage intérieur.

Puisant son inspiration dans la poésie arabe et occidentale, Il privilégie le recours à une palette lumineuse en mêlant savamment écriture et couleurs et utilise des matières aussi différentes que le tissu, le bois ou le fer.

Les Mouallaqats, ou poèmes suspendus, sont au cœur de sa recherche : tentures monumentales inspirées des grandes odes préislamiques, elles étaient de véritables archives (diwân) pour les peuples arabes. Elles sont ici hissées par l’artiste comme « tissus impérissables, vêtements animés de Dieu ».

L’alliance du matériau contemporain et du style Koufique, l’un des plus anciens de la calligraphie arabe, permet de capter la lumière par des jeux de transparence, révélant ainsi la puissance poétique des textes.

(Christine Macé)

19 janvier-4 février, Maison consulaire, Saint-Leu-la-Forêt

Signe

AfficheSigneJanv18-DEF

Art graphique abstrait, atelier Et pourquoi pas ?

Vernissage : 19 janvier, 19h-visites guidées : 26 et 29 janvier, 2 et 3 février

29 janvier 11 Mars, Espace Marc Steckar, Bessancourt

L’euphonie, une quête poétique du son

Photographies de Doisneau (ateliers Baschet), Frédéric Bousquet (facteur d’euphones)

 

ArabesqueSeparateurHVM 30px

Conférences - rencontres

CONCERT RENCONTRE

Samedi 20 janvier-11h30 - Médiathèque, Saint-Prix*

L’expression des passions à l’époque baroque

Par Lisandro Nesis, chanteur, comédien, enseignant, et des étudiants du CRR

Découverte ludique et musicale autour des gravures du peintre Charles Le Brun illustrant les émotions à l’époque baroque

tout public dans la limite des places disponibles

Lors de ce concert-rencontre autour de l'expression des passions en France à l'époque baroque, nous articulerons autour des gravures de Charles le Brun (Traité sur l'Expression des Passions de l'Ame) des airs de cour et de tragédie lyrique de Jean-Baptiste Lully, ainsi que de citations du Traité des Passions de l'Ame de Descartes et du Traité du Récitatif de Grimarest. Le public sera amené à participer de manière ludique lors de devinettes sur les gravures, que ce soit en essayant de comprendre la passion qu'une image exprime ou en essayant de suivre les recettes donnés par Le Brun dans son texte pour exprimer une passion avec nos visages et en comparant ensuite le résultat avec les gravures du peintre. Dans l'idée du mariage des arts, le public pourra découvrir comment les compositeurs baroques exprimaient à leur tour en musique la force de ses passions que Le Brun aborde visuellement et les oreilles seront aussi charmées que les yeux.(Lisandro Nesis)

Lisandro Nesis est chanteur et comédien.

Il se produit comme ténor soliste dans des récitals de musiquebaroque en France ou à l'étranger.

D'autre part sa passion pour l'art de la scène, particulièrement la déclamation et la gestuelle baroques, l'amène à mettre en scène des spectacles avec divers ensembles.

Parralèlement Lisandro enseigne dans des séminaires de formation et académies de musique ancienne.Il est depuis 2016 professeur de Prononciation Restituée, Gestuelle et Théâtralité Baroque du Département de Musique Ancienne du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.

Il anime également des ateliers pédagogiques avec le Centre Culturel de Rencontre d’Ambronay auprès de publics variés et en milieu scolaire.


www.lisandronesis.com

Vendredi 2 février -19h - Médiathèque, Saint-Leu-la-Forêt*

Bach, Telemann : deux sacrés musiciens

Par Sébastien Marq et Antoine Torunczyk, flûtiste et hautboïste de l’ensemble L’Accademia dei Dissonanti

Les deux musiciens partagent leur enthousiasme pour ces deux compositeurs géniaux qui n’ont cessé de développer les palettes sonores des intruments de leur époque.

*dans la limite des places disponibles

Jusqu’au samedi 10 mars 2018, heures d’ouverture de la mairie.Grande salle de l’Espace Marc Steckar, Bessancourt.

L’euphonie: une quête poétique du son

titaniumSoundLow

Proposée par l’ensemble HOPE, et plus particulièrement par Frédéric Bousquet musicien et facteur instrumental (Titanium Sound), voici une introduction au concert Euphones et voix, Triptyquequi se tiendra dimanche 11 mars à l église de Bessancourt, 17h.

Cette exposition retrace l’histoire de la facture des euphones depuis les recherches du scientifique Chladni-premier créateur de l’EUPHON en 1789, en passant par les sculptures sonores Lasry Baschet qui ont donné naissance au 20ème siècle aux fameux Cristal Baschet; jusqu’aux nouvelles explorations instrumentales: Titanium euphones et instrumentarium pédagogique

 Des textes, gravures, photos de Robert Doisneau, ainsi que d’originales affiches de concerts illustrent ces évocations.

 

retourner en haut de la page