LogoPastel 468x400

AUTOUR DU FESTIVAL

 

AUTOUR_DU_FESTIVAL

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

AutourDuFestival

A l'occasion de cette édition consacrée à la nature, un hommage est rendu à Michèle CAPTIER, professeur d'ikebana (art floral japonais).

Artiste saint-loupienne, Michèle a enseigné durant de longues années l'art du bouquet.

Elle a participé avec des élèves à deux reprises au festival de l'Hiver Musical, en réalisant des expositions à l'occasion des concerts.

Les opéras de Wagner ont ainsi été évoqués lors du concert prestige à la Croix Blanche pour l'édition Les Grands Classiques Allemands, et la peinture italienne a été le thème mis en lors de l'édition L'Italie.

D'anciennes élèves réaliseront chaque semaine un bouquet exposé à la Médiathèque Georges Pompidou. Il sera accompagné d'un texte et d'une musique proposée à l'écoute.

Tous les bouquets réalisés lors de cette 17ème édition du festival sont dédiés à Michèle Captier, décédée il y a bientôt 2 ans.

P1010313

 

AutourDuFestival

autoportrait

Reporter photographe et photographe d'illustration depuis 1985, j'ai travaillé également pour des particuliers pour lesquels j'ai réalisé des portraits et des reproductions de tableaux. A côté de ces activités professionnelles, j'ai aussi rapidement consacré du temps à des projets artistiques plus personnels dont la ligne directrice était de tenter de brouiller les frontières entre photographie et dessin.

 

Deux des trois séries présentées dans cette exposition, prennent comme base le médium photo auquel j'applique diverses transformations graphiques. Elle se répondent en jouant sur le noir et blanc, les lignes, les formes épurées, en mouvement, minimalistes. Elles laissent toute leur place à l'imaginaire et à la poésie.

DessinSurDiapo

envol 

 

Suite...

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestivalLienAfficheOPPE

 

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

AutourDuFestival

Antoine Bachoud

Sculpteur

Antoine Bachoud, né en 1961 est dermatologue et sculpteur.

Il habite l’Aisne, où un siècle après la « grande Guerre » les traces du conflit restent très présentes.

Au cours d’un repas lors des cérémonies commémoratives de la charge héroîque de Gaston de Gironde contre l’aviation allemande en 1914, Antoine Bachoud s’est vu offrir un éclat d’obus. Cela a été une « révélation ». Depuis, tout en poursuivant son travail du bois ; dans des éclats d’obus ramassés sur les champs de bataille de1914 à 1918, il sculpte l’acier et la rouille.

Comme pour le bois,il se laisse guider par la forme du bloc , et pratique la «  taille directe ».

Les silhouettes évoquent le plus souvent la douceur , la féminité ; déterminées à sublimer l’horreur de la guerre. Ce sont ses « éclats de vie »

Depuis sa première exposition en novembre 2016, Antoine Bachoud a exposé seul ou en groupe, notamment sa sculpture « Retrouvailles »,puis «  Orages d’acier (2) à l’Hôtel National des Invalides lors des XX ème XXI èmes salons des peintres de l’armée.

FemmeFleurAntoineBachoud

 

Jérome Hebert

Peintre

Participer à ce festival de musique baroque, cette musique qui m'habite, me parait être à la fois une consécration et un accomplissement. 

Ma peinture nait la plupart du temps de l'émerveillement, de la fulgurance d'une scène fugace, prise sur le vif de son intensité.

Après l'éblouissement, sourd une musique intérieure; ( peut-on utiliser ce verbe pour de la musique baroque ?)

Elle suit son chemin comme un ruisseau (bach en allemand) qui, d'abord fragile, s'impose ensuite!

Arrive la peinture, huile diluée, incertaine comme mon trait, et qui s'affine, s'affirme, pour aboutir accompagnée de musique intérieure ou de celle qui me parle au coeur.

En peignant, je deviens alors ...Contemplactif?

Cette peinture n'a aucune prétention si ce n'est de dire l'acuité du moment, et que ce que j'y ai vu est plus grand qu'elle.

Cela m'inscrit dans mon humanité avec mes limites de transcription, ce qui à la fois me caractérise et en même temps n'est que parcellaire. 

Je suis heureux de participer à ce festival avec d'autres personnes qui me sont àla fois proches et totalement différentes, et ainsi nous contribuons à représenter une partie infime de la diversité et de la richesse du monde. 

C'est la contemplation de l'éternité dans le mouvement même de la vie (Muriel B arbery. L'élégance du hérisson ) . 

Si vous aimez cette peinture, tant mieux! Mais si ce n'était pas le cas, je ne m'en offusquerais pas; sentez-vous libre!

 

Denis Voisin

Dessinateur, peintre, violoniste

Nature et Musique....

Beau thème,où j'aurai le plaisir de participer dans le cadre du festival de l'Hiver Musical.

J'ai choisi de me présenter en vous proposant une visite dessinée, au '' Salon de l'Agriculture de Paris ''d'il y a quelque temps déjà.

Monde artificiel de vedettes animales, et aussi d'hommes et de femmes fiers de leur métier

C'est la nature qui monte à Paris....!

Dans ce salon les situations sont toujours inconfortables, mais on y trouve une grande variété d'animaux et par le dessin, c'est un chalenge d'essayer de faire ressortir l'essentiel de leur nature en quelques traits.

Aujourd'hui, en allant régulièrement chercher des oeufs près de chez moi,

j'essaie de capter les poules noires de plein air, aussi j'ai le plaisir de vous

les présenter comme des amies.

Je dessine depuis mon enfance, et pour moi il y a une continuité entre mon crayon et mon archet.

Denis Voisin

 

AutourDuFestival

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

"Fleurs et Sens"

Les fleurs : ma parenthèse, ma récréation...

Je suis photographe, de concert/spectacle et de portrait pour l'essentiel.

A une certaine période de l'année j'éprouve souvent le besoin de me ressourcer et de faire d'autres types de photos.

Les fleurs ont toujours été ma bouffée d'oxygène. Comme un moyen de réveiller mes sens et de donner du sens à ce que je fais par ailleurs.

La prise de vue en noir et blanc s'est très vite imposée, pour montrer les fleurs autrement, pour voir la nature sous un angle nouveau.

Je partage avec vous cette passion pour les fleurs, le noir & blanc (mais pas que) et pour l'éveil des sens à travers quelques clichés.

Voir, sentir et ressentir : venez éveiller vos sens !

Yanis Baybaud, Photographe

http://www.twelve-photography.fr/

FetSens3-1

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

P1035684P1070215

 
ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

AutourDuFestival

Places limitées; inscription auprès de la médiathèque: 01 34 18 36 80

AutourDuFestival

Soliste des concertos pour flute à bec de Vivaldi:

Il Gardellino (le Chardonneret), la Tempesta di Mare (La Tempête en Mer)

Au XVIIIème siècle la nature devient un sujet important dans la composition musicale, voie tracée pour le siècle suivant qui lui accordera une place

toute particulière.

Vivaldi est un de ces peintres d'une musique toute descriptive.

Les instruments évoquent des éléments particuliers: la flûte par exemple symbolise l'oiseau.

Sébastien Marq exposera au cours de cette conférence rencontre, ces choix instrumentaux, et l'utilisation de leurs sonorités et jeux spécifiques pour transporter les auditeurs dans le monde qui nous entoure.

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

Intervenant: Lisandro Nesis, chanteur/comédien baroque, enseignant au CRR de Paris au département de Musique Ancienne accompagné d'un musicien.

 

Suivons les traces du jeune Dauphin parcourant avec son professeur le labyrinthe de verdure (aujourd'hui disparu) du Château de Versailles...

Retrouvons dans les sculptures et fontaines les personnages si connus de La Fontaine et ses prédécesseurs. Transportons nous au XVIIème siècle et déclamons ses fables avec la prononciation de l'époque. Imitons les gestes des personnages, et chantons une petite fable sur un air de Clérambault, musicien de la Cour.

C'est en jouant que nous découvrons l'univers artistique de Louis XIV...

Lors de cet atelier découverte nous vous proposons de découvrir de façon ludique l'univers artistique de l'époque de Louis XIV, à travers une promenade imaginaire dans le labyrinthe qui se trouvait dans les jardins du Château de Versailles (aujourd'hui détruit).

Les gravures de Sébastien Leclerc (1637-1714) nous rappellent ce lieu.

Exemple parfait du "mariage des arts", le Labyrinthe de verdure fut inspiré par Charles Perrault, dessiné par Le Nôtre et réalisé par Le Brun, et son parcours était parsemé de fontaines avec des sculptures qui illustraient des fables d'Esope, (reprises par La Fontaine), afin de permettre l'instruction du Dauphin lors de ses promenades avec Bossuet son précepteur.

Par une initiation au chant baroque, à la prononciation restituée de l'ancien français et à la gestuelle d'époque, d'après l'observation de gravures et tableaux, nous proposerons aux participants une approche pratique de cet univers artistique.

Lors de la séance, ils pourront tenter de donner une nouvelle vie à ce labyrinthe en déclamant de petites fables, en imitant les gestes éloquents des sculptures et fontaines, et en chantant des extraits musicaux de Nicolas Clerambault (contemporain de Lully), sur le texte des fables.

Cet atelier est une préparation ludique au concert Charmes et Enchantements du lendemain, dont Lisandro Nesis a conçu la mise en scène.

Labyrinthe2Labyrinthe3LabyrintheLeClerc

ArabesqueSeparateurHVM 30px

AutourDuFestival

AutourDuFestival

Avec Philippe Bolton, facteur de flûtes à bec.

Quand l'arbre se transforme en flûte, le flageollet fait chanter les oiseaux et les flûtes imitent leurs chants

Renseignements à la médiathèque 01 30 40 44 61...

ArabesqueSeparateurHVM 30px