L'actualité du festival

Lors de notre dernier courrier, nous vous annoncions avec regret notre décision de reporter notre édition « Oh ! Les cordes » à l'année prochaine du fait de la situation sanitaire. Nous vous confirmons ce projet et avons le plaisir de vous informer que la préparation de la saison 2022 est bien engagée.

Certaines dates sont déjà retenues (23 janvier à Saint Prix et 5 février à Saint -Leu-la-Forêt).

La suite est en marche et nous vous ferons connaitre toutes les manifestations ultérieurement, pour le concert de Bessancourt, et les différentes activités autour du festival.

Vous connaissez déjà le programme musical et les concerts exceptionnels conçus par notre directeur artistique, Christophe Giovaninetti. Cf notre site.

Mais nous n'avons pas voulu que cette année soit blanche.

EN ATTENDANT 2022

C'est ainsi que nous avons intitulé cette mini édition avec:

À Bessancourt

Le travail pédagogique engagé à l'école Lamartine de Bessancourt a suivi son bout de chemin, avec l'enthousiasme qui caractérise enseignantes et enfants.

La découverte de la musique de films et de la mandoline va s'enrichir d'une rencontre des deux classes avec deux musiciens spécialistes de cet instrument (à cordes! bien sûr) le 20 mai.

Un CONCERT aura lieu le vendredi 28 mai prochain à l'église Saint Gervais -Saint Protais à 19h par le Quatuor de l'Estudiantina : les Pincées musicales. ( ci-joint affiche et tract )

La jauge de l'église est bien évidemment limitée et nous ne pourrons accueillir que sur réservations via le site du festival.

Places privilégiées pour les élèves qui ont préparé ce moment depuis plusieurs mois et leurs parents.

Nous espérons que d'autres pourront se glisser dans les places restantes.

Un grand merci à la ville de Bessancourt qui nous soutient pour cette double opération pédagogique et musicale.

A Saint-Leu-la-Forêt

Nous avions imaginé une promenade musicale en ville le 19 juin, à la veille de la Fête de la Musique, plus excitante que jamais, après cette longue période si silencieuse et frustrante.

4 duos d'artistes, auraient attendu le public en ballade dans notre ville, et auraient offert cors naturels à l'orée de la forêt, violons danseurs rue du Château, percussions déjantées au

Charme au Loup et musique électroacoustique en centre-ville...

Un voyage musical en plein air, plein de surprises, auquel nous avons dû renoncer, en raison des réserves sanitaires et du calendrier électoral objectés par la Ville.

Votre déception est aussi la nôtre !

Rendez-vous l'an prochain... dans un lieu à définir puisque nous avons appris que la Salle de la Croix Blanche ne serait plus opérationnelle.

A ce jour nous n'avons aucune information sur la future salle de spectacles annoncée par la mairie.

Les solutions proposées à la Maison pour Tous et à la Salle des Arts Créatifs ne conviennent pas pour la tenue du concert prévu : Les Routes de la Soie.

Peut-être l'église?

Nous avons, le 30 avril dernier, adressé à Madame le Maire un courrier et une notice de recommandations, tous deux co-signés de 7 associations culturelles saint loupiennes, afin de demander des informations.

Et nous avons proposé une rencontre collective pour une concertation des associations utilisatrices de ce futur lieu.

Nous espérons être reçus et entendus.

Vous trouverez sur notre site ces documents.

A Saint-Prix

Toujours dans la thématique des instruments à cordes, nous prévoyons un Concert de jazz manouche cet automne, dont la date est encore à définir avec la ville qui a donné son accord de principe.

Nous l'en remercions d'avance.

Comme vous pouvez le constater nous restons motivés, plus que jamais et convaincus que la musique tient une place particulièrement importante dans nos vies.

Croyez bien que nous y œuvrons. Nous vous invitons à venir nous rejoindre !

Bien à vous tous

Pour le festival,

Bénédicte Coquio-Marq et Jean-Claude Deguines

Co présidents de l'Hiver Musical de Saint-Leu-la-Forêt

Florentino CALVO

Un musicien engagé dans la transmission

Pur produit d’Argenteuil, formé à la mandoline par Mario Monti, à la guitare par Alberto Ponce, et élevé dans les rangs de l’Estudiantina, Florentino Calvo reprend la direction de la classe de mandoline du CRD (1988) et l’orchestre à plectre de son professeur (1991).

Il se forge parallèlement une large expérience – orchestre et formation de chambre, création et musique baroque, enseignement au Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt –, qui lui inspire de nombreux projets partout en France : ouverture de classes, création d’orchestres régionaux regroupant des ensembles isolés… Jusqu’aux Pincées Musicales.

« Cette structure est le prolongement de mon travail, confie Florentino Calvo, dans la lignée de ce qu’a initié et m’a transmis Mario Monti. Nous sommes en mesure, à Argenteuil, de valoriser ces instruments. » Ce sont la mandoline, la guitare, la harpe, mais aussi le clavecin, l’oud – des instruments d’origines variées, qui offrent d’aborder des répertoires, des styles et des traditions musicales très larges. Ce métissage est source de richesse, de rencontres, et l’occasion de résidences d’artistes.

La mixité se mesure aussi entre amateurs et professionnels : le Trio Polycordes, l’Ensemble Spirituoso et l’Ensemble MG21, dont Florentino Calvo est membre incontournable, accueillent en leur sein et travaillent en partenariat avec des étudiants, et « l’Estudiantina est un orchestre amateur, mais qui joue dans le cadre de programmations professionnelles. »